webTV

Lecture

Création de la chaire "Futurs de l'industrie et du travail"

Lecture

"Formes atypiques de travail et d'emploi : Liberté ou précarité ?", le débrief

Lecture

Les entreprises à mission

Lecture

La Théorie C-K à l'école

Lecture

Pourquoi se lancer dans l'aventure entrepreneuriale

+ Toutes les vidéos

L'option économie industrielle

Nouveau (enquête 2019) :  La renaissance du secteur bancaire ukrainien

 

Professeurs responsables

Présentation de l'option

L’option Economie Industrielle est centrée sur l’entreprise : conditions d'émergence, environnement concurrentiel, logiques de croissance. Mais aussi, sur ses grandes décisions : investissements en production, distribution, R&D, publicité, exploitation de la propriété intellectuelle, choix de gamme de produits, tarification, relations verticales avec distributeurs et sous-traitants, localisation géographique…

L’actualité fournit d’abondantes illustrations de ces sujets : fusions, acquisitions, délocalisations industrielles, numérisation, exploitation de la propriété intellectuelle, adoption de standards, guerres de prix …

L'étude de ces décisions et des enjeux de politique publique associés fait appel à des domaines variés de l'analyse économique (contrats, innovation, différenciation, tarification), ainsi qu'aux contributions de la théorie des jeux, de l'histoire industrielle, de la finance d'entreprise, de la sociologie des marchés. Les concepts et outils d'analyse développés par la micro-économie  forment le socle théorique de l’économie industrielle.

Les raisonnements d'économie industrielle tiennent aujourd'hui une place centrale dans la formulation des stratégies d'entreprises, leur communication financière, ainsi que dans les arbitrages juridiques impliquant les firmes (litiges commerciaux) et les Etats (réglementation). Les méthodes économétriques sont de plus en plus usitées pour exploiter les données commerciales et modéliser la concurrence.

Objectif

L'objectif de l'option est de donner aux élèves les moyens d’appréhender la dynamique des entreprises : les jeux concurrentiels ou réglementaires, et leurs conséquences économiques. La méthode combine une familiarisation aux concepts, aux modèles, aux résultats essentiels de la théorie économique, et un apprentissage de leur maniement dans des situations industrielles concrètes. L'option vise aussi à se familiariser avec les méthodes quantitatives requises par la numérisation.

Enseignements requis : Economie industrielle, Calcul économique.

Organisation

Approfondissement des connaissances de base en économie industrielle dans le prolongement du cours de 2ème année : séminaires thématiques, étude d’articles fondateurs, conférences.

Des problématiques d'entreprises ou de marchés sont présentées en parallèle : jeu d’entreprise et de négociation, marketing, politiques publiques, réglementation, corporate finance.

Deux enquêtes sont menées en commun autour de thèmes concrets (voir ci-dessous). Elles servent de fil rouge durant les périodes dédiées à l'option.

Le stage de fin de 3ème année est l'application d'une démarche d'économie industrielle à une problématique d'entreprise. L'introduction des technologies numériques, les évolutions tarifaires des biens et des services, l'adaptation des réglementations sont souvent au cœur des questions traitées.

L'option en dernière année d'école 

Les étudiants auront suivi les cours d'économie de l'école (ou l'équivalent) et notamment celui d'économie industrielle. L'option commence par quatre semaines bloquées en octobre suivies de quelques journées isolées dédiées à la rédaction collective d'un rapport. Elle se poursuit en janvier et d'avril à septembre par l'effectuation d'un stage en entreprise.

Période bloquée (4 semaines commençant fin septembre)

La période bloquée de l'option s'organise autour d'une enquête industrielle sur une thématique d'actualité (prix unique du livre, enjeux du débat réglementaire sur la neutralité du net, organisation verticale de la grande distribution, problématique de l'antibiorésistance en France, industrie du médicament en Chine, secteur bancaire en Ukraine....). Elle a pour but de mettre les concepts enseignés à l'épreuve de l'analyse d'un problème ouvert.

Les cours dispensés pendant les premières semaines de la période d'octobre visent à fixer le cadre économique de l'enquête: jeu de négociation, séminaire d'économétrie, théorie des jeux, propriété intellectuelle, finance d'entreprise, études de cas...

Lire le rapport 2019 La renaissaance du secteur bancaire ukrainien

Lire le rapport 2018 L'industrie du médicament en Chine

Stage pédagogique

Le stage pédagogique est consacré à un travail d'analyse économique au sein d'une entreprise. Les sujets sont portés par l'entreprise et se rapportent à l'évolution de la concurrence, des marchés, de la réglementation, au positionnement concurrentiel de la firme, à ses choix de développement. L'étudiant rédige un rapport opérationnel pour l'entreprise et un rapport plus académque pour l'école.Télécharger les règles applicables à ce stage.

Stage professionalisant

Les étudiants admis sur titres peuvent avoir à faire un stage professionalisant. Celui-ci se déroule d'octobre à décembre, sans contrainte particulière. Il donne lieu à une soutenance avant remise du diplôme.

 

Rapports d'enquêtes menées dans l'option :

Rapport 2016 sur l'analyse économique de l'antibiorésistance en France

Rapport 3A 2017 sur les relations verticales entre plateformes et industrie hôtelière en France

Rapport d'enquête 2015 sur l'industrie des drones en France

Rapport d'enquête 2014 sur la filière bois en France

Rapport de l'enquête 2011 sur l'économie de la publicité

Rapport de l'enquête 2013 sur l'immobilier en Chine,

Rapport 2014 sur la création d'entreprises à Shanghai

Rapport 2015 sur le district industriel dans la Vallée de l'Arve

Rapport 2016 sur l'industrie des cuirs et peaux en Ethiopie

 

 

Sujet de stages récents

Modélisation de la concurrence oligopolistique sur le marché du ciment dans un pays africain (Ykems)

Analyse des perspectives gazières et pétrolières au Turkménistan et en Asie centrale (Total)

Stratégie d'entrée sur le marché anglais du BTP (Léon Grosse)

Procédures de contrôle des risques de portefeuille (Cie Financière Edmont de Rothschild)

Stratégie tarifaire des enseignes de grande distribution (Carrefour)

Effets des liens sponsorisés sur les stratégies d'investissements publicitaires (Eki-metrics, entreprise fondée par des élèves de l'option)

Valorisation de la distribution verticale dans la joaillerie de marque (Cartier Joaillerie International)

Télécharger la présentation des stages effectués en 2019

Option économie industrielle CERNA MINES - MINES ParisTech
Partager

actualité

Lutte contre la pandémie de coronavirus

Formation Lutte contre la pandémie de coronavirus Vous trouverez sur cette page les dernières consignes en…
> En savoir +

Relocalisation, souveraineté, réindustrialisation, résilience : ne confondons pas tout !

Formation Relocalisation, souveraineté,… Le plan France Relance présenté début septembre par le…
> En savoir +

Le Rapport d'activité 2019 est en ligne

Formation Le Rapport d'activité 2019 est en ligne MINES ParisTech, établissement-composante de…
> En savoir +

Sauver les êtres humains ou la croissance économique, les États face au dilemme

Formation Sauver les êtres humains ou la croissance économique,… L’idée d’attribuer une valeur monétaire à une vie…
> En savoir +

Combattre la saturation de nos économies, enjeu de l’après Covid-19

International Combattre la saturation de nos économies, enjeu de… Il va falloir s’attaquer sérieusement à l’économie de…
> En savoir +

+ Toutes les actualités

Plan du site
Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech